Oratoire de Sainte Catherine des Roues

2

Description

Préparez-vous à rester sans soufflé une fois que vous serez entrés dans l’Oratoire de Sainte Catherine; ne vous faites pas détromper par l’aspect simple et par l’extérieur presque épouillé parce que l’intérieur avec ses fresques vous attend!

L’Oratoire fut construit environ en 1354 par la volonté de la famille florentine des Alberti qui décida de dédier la chapelle à Sainte Catherine d’Alessandria.

Les fresques qui décorent l’intérieur ont été réalisés en deux phases différentes. La première est placée à la moitié du XIV siècle pendant laquelle la chapelle fut peignée  par le Maître de Barberino, un peintre orcagnesque, et Pietro Nelli, héritier de Daddi.

Dans l’abside on raconte, en haut de gauche à droite, le martyre de Sainte Catherin: devant l’Empereur païen Maxence, la Sainte refusa de abjurer la foi chrétienne et elle discute avec des philosophes que, ainsi que la réfuter, ils se convertirent ; la fillette est flagellée et placée entre deux roues dentelées, pour le supplice que lui donnera la mort, mais finalement les anges cassent les instruments de torture et ils la sauvent.

Le cycle pictural fut terminé vingt ans après par la volonté de Benedetto di Nerozzo, un personnage important de la famille Alberti ; il fut contraint à exiler parce qu’il était impliqué dans la lutte au pouvoir des Albizi et, en ne pouvant plus s’occuper de l’Oratoire, il laissa écrit dans son testament que dans la chapelle se représentait la sépulture de la Sainte.

Spinello Aretino sera donc chargé de continuer la décoration du grand arc triomphal qui avait été interrompu. Le peintre, originaire de Arezzo et très connu à la fin du XIV siècle, compléta la narration de la vie de la Sainte en ajoutant huit épisodes.

Avec le déclin de la famille des Alberti, une forte période de décadence commença aussi pour l’Oratoire jusqu’à devenir une base pour les opérations de l’armée anglaise à la fin de la deuxième guerre mondiale, un dépôt pour des machines agricoles et aussi un poulailler!

L’Oratoire a été acheté par la Mairie de Bagno a Ripoli et après deux ans des travaux pour le restaurer il a été converti dans une prestigieuse siège pour des événements, des mariages, des expositions, des événements culturelles, des concerts et des conférences.

Comment se rendre

[mapsmarker marker=”3″]

  • Oratoire

    de Sainte Catherine des Roues

  • de Sainte Catherine des Roues

  • de Sainte Catherine des Roues

  • de Sainte Catherine des Roues

SHARE
La redazione del giornale eChianti.it